Match en directActu FootMercatoParier en directPokerCAN 2013
football
Au Parc, plus rien ne sera comme avant... (Reuters)
Au Parc, plus rien ne sera comme avant... (Reuters)

Le PSG prend un nouveau virage

18/05/2010 à 15h44 - PSG

Attendu après une saison chaotique sur le plan extra-sportif, le plan anti-violence pensé par le président du PSG, Robin Leproux, a été dévoilé mardi. Sous le nom de "Tous PSG", les mesures prises par l'homme fort du club de la capitale visent à "pacifier le Parc des Princes et restaurer l'image du club." Le dispositif s'attaque en premier lieu aux virages Auteuil et Boulogne dont les abonnements disparaissent. Le chantier est immense pour un club à la triste réputation, encore ternie par le décès d'un supporter en mars dernier...

Enlisé dans une moribonde situation sportive avec une treizième place sur la ligne d'arrivée de la Ligue 1, le Paris Saint-Germain vient surtout de clore l'un des pires exercices de son histoire sur le plan extra-sportif, avec pour point d'orgue la disparition tragique de Yann Lorence, passé à tabac en marge du dernier PSG-OM, disputé le 28 février dernier. A la tête d'un navire parisien naviguant en eaux troubles, Robin Leproux a décidé de prendre le taureau par les cornes pour "pacifier le Parc des Princes et restaurer l'image du club", objet du plan anti-violence "Tous PSG" présenté mardi.

Auteuil et Boulogne changent de visage

Un noble dessein qui s'accompagne d'un volet de mesures choc qui vise à changer radicalement le Parc des Princes puisque "on a atteint un point de non-retour entre deux tribunes, avec deux morts en trois ans. La situation n'a fait que s'empirer", déplore Robin Leproux. Si les tribunes Auteuil et Boulogne ne seront finalement pas débaptisées, leur population va connaître un changement total. Fiefs des plus fervents ultras mais aussi des plus violents supporters parisiens, les virages s'apprêtent à accueillir un public nouveau avec la fin des abonnements, mesure phare - annoncée comme évolutive et transitoire - du plan anti-violence. Finis donc les kops aux identités bien marquées, place aux familles et au placement aléatoire. Ainsi, un supporter ne pourra plus choisir entre Boulogne et Auteuil au moment de l'achat du sésame permettant d'accéder à l'enceinte de la porte de Saint-Cloud.

La révolution est en marche et l'ambiance surchauffée du Parc des Princes devrait donc appartenir au passé dès la reprise, début août. Le club en est conscient mais s'en défend dans les colonnes du Parisien: "Si on ne fait rien, ce n'est pas l'ambiance de Paris mais le club qui va disparaître." La fin des abonnements et la distribution aléatoire de places nominatives visent à changer radicalement le visage du Parc des Princes avec un objectif suprême, "rassurer tout le public du football à Paris, qu'il devienne celui du PSG, lui permettre de venir en sécurité au Parc, inviter les enfants c'est redonner le Parc aux "petits princes", permettre aux familles d'assister à nos matches dans un environnement apaisé et à des conditions financières très attractives."

Des déplacements sous contrôle

La politique tarifaire est également une mesure importante du plan, visant à populariser l'accès à l'ancien jardin de l'équipe de France. Ainsi, "les prix des places des deux tribunes Auteuil et Boulogne seront très attractifs, 12 euros la place, gratuit pour les femmes, demi-tarif pour les moins de 16 ans." La cour est faite aux dames et aux familles et le club appuie sa démonstration sur l'exemple voulant qu'un couple avec un enfant paiera 18 euros soit 6 euros la place!

Si Robin Leproux entend révolutionner le Parc des Princes, les déplacements des supporters parisiens ne sont pas en reste. Lassé de voir les voyages troublés par des incidents, l'ancien dirigeant de RTL préconise désormais un encadrement strict pour éviter tout débordement. Ainsi, pour suivre les Rouge et Bleu à l'extérieur, il faudra désormais acheter un pack comprenant le voyage en bus et la place dans le stade. Un achat qui se veut nominatif et individuel et qui précèdera une "vérification de l'identité des passagers au moment de la montée dans le bus". Enfin, toutes les associations et "sensibilités" seront contraintes de cohabiter puisque le PSG ordonne un mélange dans les bus et la tribune visiteur. Un mélange qui pourrait faire des étincelles en cas de retrouvailles forcées entre désormais ex-membres d'Auteuil et de Boulogne. Une chose est sûre, le club de la capitale entend redorer son blason. Reste désormais à voir l'efficacité d'un tel dispositif en conditions réelles...

LE PLAN "TOUS PSG":

Pacifier le Parc des Princes et restaurer l'image de notre club:

• Rassurer tout le public du football à Paris, qu'il devienne celui du PSG, lui permettre de venir en sécurité au Parc, inviter les enfants c'est redonner le parc aux "petits princes", permettre aux familles d'assister à nos matches dans un environnement apaisé et à des conditions financières très attractives.
• Création du manifeste "TOUS PSG" créé à partir de l'ensemble des courriers, mails, forums de nos supporters qui veulent que le club prenne un nouveau virage.

Pacifier le Parc des Princes et restaurer l'image de notre club:

• Nos supporters sont "tous PSG", ils vont indifféremment se placer dans l'un ou l'autre des virages, d'où une mixité complète.
• Pour les matches à l'extérieur, les supporters se verront proposer des "packs" incluant le transport en car et le billet, le voyage étant organisé par le club, ce sera le seul moyen d'avoir sa place en tribune visiteurs.

• Pour le début de la saison 2010 / 2011 le club suspendra la commercialisation des abonnements et réabonnements ; cette mesure n'est pas "figée", elle est transitoire en attendant de retrouver le calme au Parc.
• La partie basse des deux tribunes soit environ 5.000 places sera commercialisées par l'intermédiaire de billets nominatifs à destination de sièges numérotés (un adulte qui présentera sa pièce d'identité ne pourra acheter plus de trois autres places, son nom sera inscrit sur chacun des billets) ; le spectateur sera placé aléatoirement en tribune Auteuil ou Boulogne, il ne peut choisir sa tribune de destination.
• Invitations d'enfants des clubs de l'Ile de France par la "Fondation PSG" (accompagnées de leurs éducateurs uniquement), dans la partie haute d'Auteuil et Boulogne soit 4.000 places environ

Le dispositif
(Sont concernées les tribunes Auteuil, Boulogne, G et K)
Il est évolutif et transitoire

• Les parties médianes de chaque tribune y compris la G soit près de 4.000 places deviennent des "tribunes familles" réservées à un adulte accompagné d'au moins un enfant de moins de 16 ans ou d'une femme
• En tribune G la partie haute sera réservée aux invités de la Mairie de Paris, la médiane aux familles et la basse sera commercialisée nominativement comme ci-dessus
• Les prix des places des deux tribunes Auteuil et Boulogne seront très attractifs, 12 euros la place, gratuit pour les femmes, demi tarif pour les moins de 16 ans (un couple avec un enfant
paiera 18 euros soit 6 euros la place !
• Pour la tribune A seuls les réabonnements sont commercialisés: aucun nouvel abonné
• Pour un achat de billet dans la partie basse des tribunes G, K et A, l'acheteur se retrouvera aléatoirement dans l'une des trois tribunes
• Dans la partie médiane et haute des tribunes K et A, les acheteurs seront placés aléatoirement dans l'une ou l'autre des tribunes lorsque leur billet sera émis

• Vente d'un "pack tribune visiteur" voyage + billet au coût de revient du club
• Achat individuel nominatif avec possibilité d'acquérir seulement une place supplémentaire,
le nom de l'acheteur figurant sur le ou/les billets
• Vérification de l'identité des passagers au moment de la montée dans le bus
• Toutes les associations / "sensibilités" sont mélangées dans les bus et la tribune visiteur

Rémy DE SOUZA
2009 ActuFoot.fr -
Résultats Euro 2012 | Livescore | Voir match foot | Mercato | match en direct | Streaming Foot
Pronostics | Parier en direct | CAN 2013 | Coupe d'Afrique des Nations | Football