Match en directActu FootMercatoParier en directPokerCAN 2013
football
Erding a marqué mais le PSG ne repart de Monaco qu'avec un point. (Reuters)
Erding a marqué mais le PSG ne repart de Monaco qu'avec un point. (Reuters)

Monaco contrarie Paris

07/05/2011 à 22h25 - Monaco

Le Paris Saint-Germain n'a ramené qu'un point de son déplacement à Monaco (1-1), samedi soir, à l'occasion de la 34e journée de Ligue 1. Ce match nul permet au PSG de s'installer provisoirement sur la troisième marche du podium, mais l'Olympique Lyonnais, qui reçoit Marseille dimanche soir, peut reprendre son bien et même conforter son avance sur le club de la capitale. Adriano a ouvert le score pour la formation du Rocher (25e) mais Erding a répliqué au retour des vestiaires (52e). Le film du match

Stéphane Ruffier absent, le PSG pouvait souffler: le portier de l'ASM n'allait pas à nouveau écoeurer les Parisiens comme on a souvent pu le voir par le passé. Samedi soir, pour cette opposition comptant pour la 34e journée de Ligue 1, Sébastien Chabbert, 32 ans, était chargé de garder la cage monégasque. Le résultat final n'a pas été si loin des craintes franciliennes: l'ancien gardien de but d'Amiens a repoussé bon nombre de tentatives des visiteurs.

Erding gâche mais marque quand même

En 4-2-3-1 avec Mathieu Bodmer en meneur de jeu, le PSG comptait sur Mevlut Erding pour mettre à mal l'arrière-garde princière, Guillaume Hoarau étant relégué sur le banc. En méforme, le Turc, malgré une pléiade de tentatives ratés, a tout de même retrouvé le chemin des filets en Ligue 1 après plus de trois mois de mutisme. Sur un centre de Clément Chantôme, Vincent Muratori remettait involontairement de la tête sur l'ancien Sochalien qui, à l'entrée de la surface de réparation, exécutait un modèle de reprise de volée pour loger le cuir dans le soupirail du but monégasque (52e).

Problème: à cet instant, l'ASM menait déjà un but à zéro grâce à une réalisation d'Adriano, qui reprenait de la tête un bon coup franc de Lukman Haruna (25e). 1-1, le score ne bougeait pas jusqu'au coup de sifflet final malgré une nette domination parisienne. Mamadou Sakho, Jérémy Clément et Ludovic Giuly remplaçants au même titre que Guillaume Hoarau, l'équipe remaniée concoctée par Antoine Kombouaré a eu la main sur le ballon et s'est montrée à son avantage sur les ailes malgré les bonnes prestations de Benjamin Moukandjo (sorti sous l'incompréhension générale à l'heure de jeu) et de Vincent Muratori côté monégasque.

Banide trop défensif

L'AS Monaco a surtout fait les frais des choix tactiques de son entraîneur. Chaque décision de Laurent Banide, dans le coaching, était à caractère défensif. De fait, le club de la Principauté n'a cessé de reculer à chaque intervention du technicien. Antoine Kombouaré, bien plus offensif que son homologue monégasque, en profitait mais son équipe se heurtait en fin de match à un bloc compact. Mevlut Erding se créait bien des brèches et parvenait à frapper (68e, 72e) mais sans succès.

Désormais troisième du classement, mais de manière provisoire, le Paris Saint-Germain attend la confrontation entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille, dimanche soir. Une victoire du rival phocéen permettrait au PSG d'avoir son destin en mains. Une bonne chose, le calendrier de fin de saison du club de la capitale s'annonçant très relevé.

William-Alexandre PROUST
2009 ActuFoot.fr -
Résultats Euro 2012 | Livescore | Voir match foot | Mercato | match en direct | Streaming Foot
Pronostics | Parier en direct | CAN 2013 | Coupe d'Afrique des Nations | Football